La vente en viager

La vente en viager est avant tout un placement financier qui peut se révéler très intéressant pour le vendeur. Cependant, cette solution peut également être très risquée. Cette solution présente des avantages certains, mais aussi des inconvénients.

Le fonctionnement

Lorsqu’une personne vend en viager, elle va toucher une rente à vie par l’acquéreur (débirentier). Ainsi, tant que le crédirentier (vendeur) est en vie, le débirentier doit lui payer une rente. C’est pourquoi les crédirentiers sont des personnes âgées.

Les caractéristiques

La vente en viager permet différentes caractéristiques. En fonction du contrat négocié entre le débirentier et le crédirentier ces caractéristiques vont plus ou moins différentes. Ainsi, il faut savoir que c’est un placement fiscalement avantageux. En effet, si le vendeur à moins de 69 ans, il perçoit un abattement de 60 % de l’impôt sur le revenu en ce qui concerne la rente annuelle. Dès 69 ans, cet abattement passe à 70 %.

De plus, le crédirentier a la possibilité de rester vivre dans son bien immobilier tout en percevant une rente. De même, il peut également louer ce dernier et en percevoir le loyer si le débirentier est d’accord.

Poursuivre votre lecture

La vente en viager quelques risques

La vente en viager reste peu utilisée en France. Il faut dire qu’elle n’est pas forcément très intéressante, surtout pour le vendeur. Même s’il existe différents avantages, les vendeurs préfèrent ne pas s’y risquer. Vendre son bien tout en restant dedans L’avantage numéro 1 pour le vendeur, appelé crédirentier lors d’une vente en viager, c’est …

Le viager pour payer le loyer de la maison de retraite

Aller en maison de retraite coûte cher. Or, il s’agit pourtant d’un besoin essentiel, car nombreuses sont les personnes qui ne peuvent rester chez elle une fois un certain âge arrivé. Elles risquent de mettre leur vie en danger si elles restent seules dans leur maison. C’est pourquoi afin de pouvoir payer le loyer de …